10 choses à savoir sur les douleurs lombaires

Publié par Physio Cinétique

course-a-pied-blessure

1) Votre dos est plus fort que vous ne le pensez
La majorité des gens auront, au courant de leur vie, une ou plusieurs expériences douloureuses au niveau de la région lombaire. Sachez que selon la littérature scientifique, plus de 98% de ces gens récupèrent assez rapidement.
2) Les tests d’imagerie sont rarement nécessaires et créent souvent plus de tort que de bien
Sachez qu’il est normal de visualiser des changements dégénératifs au niveau des vertèbres et des disques intervertébraux. Selon les évidences scientifiques, seulement 2% des gens aux prises avec des douleurs lombaires auraient besoin d’une résonance magnétique ou autre test d’imagerie.
3) Évitez le repos complet et reprenez progressivement vos activités de la vie quotidienne
Plusieurs études révèlent que la sédentarité et le repos excessif mènent à un plus haut niveau de douleur et d’incapacité et retardent la récupération.
4) N’ayez pas peur de vous pencher ou de soulever des charges
Le soulèvement de charges est souvent identifié comme la cause des douleurs lombaires. Cependant, il importe de mentionner que votre corps est adapté à ce genre de mouvement dans la mesure où vous avez la bonne technique.
5) Les exercices et la pratique de certaines activités aident à réduire et à prévenir les douleurs lombaires
Adopter un mode de vie actif est sans aucun doute la meilleure façon de diminuer vos douleurs lombaires et de prévenir d’éventuels épisodes douloureux
6) La prise de médicaments contre la douleur ne va pas accélérer votre récupération
Une médication visant à diminuer les douleurs lombaires ne devrait pas se faire au détriment des exercices qui s’avèrent beaucoup plus efficaces pour diminuer les symptômes.
7) Adoptez une bonne hygiène de sommeil
Un sommeil efficace aide à diminuer le niveau de stress et à augmenter votre sensation de bien-être. Ceci vous rend donc moins susceptible de déclencher des épisodes douloureux lors de vos activités quotidiennes.
8) Vous pouvez avoir des douleurs lombaires sans avoir une lésion physique ou une blessure concrète
Plusieurs facteurs physiques (kinésiophobie), psychologiques (stress, anxiété, etc.) et sociaux peuvent être la cause ou le facteur irritant de votre condition.
9) La chirurgie est rarement indiquée
10) Si la douleur persiste, n’ayez craintes et consultez votre physiothérapeute pour identifier la cause de vos symptômes

N’hésitez pas à communiquer avec la clinique Physio Cinétique de Rosemère pour de plus amples informations.

Ces pages pourraient également vous intéresser: Physiothérapie sportive, Course à pied, Thérapie manuelle orthopédique,